Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Théâtre, #arts de la rue, #Europe, #Epoque contemporaine, #Enfance
[Arts de la Rue - Forum jacques Prévert - Roulez Carros] "Les Demeurées"

Expérience sensorielle pour ma deuxième expérience avec le Begat et première visite au parc forestier de Carros ! C’est sympa « mais trop peu fréquenté » me dit-on. Entre les balançoires et les toboggans, une baraque, une chaise en plastique blanc et un pupitre d’accueil pour s’inscrire.

Entrée toutes les trois minutes casque sur les oreilles (ça devient une manie !) et attente, sur la chaise en plastique blanc, de la sonnerie qui me permettra de rentrer dans la cabane. Le timing me fait passer après Charlotte et avant Laurent … je suis entouré par la jeunesse, c’est bon signe !

Sonnerie. Je rentre dans un petit espace triangulaire de moins d’un mètre carré, juste le temps de voir Charlotte disparaître derrière un rideau dans la deuxième pièce. Et il en sera ainsi dans la succession des pièces : toujours je verrai Charlotte disparaître à mon entrée comme si elle me fuyait et Laurent entrer dans le lieu que je quitte, comme s’il me poursuivait.

Dans l’enfilade des pièces exigües, meublées de notre enfance (du moins la mienne) truffée d’objet du quotidien (du moins les miens), nous faisons corps avec l’histoire des « demeurées » ou supposées telles. Deux comédiens, surgissant de temps à autres de portes dérobées, nous frôlent, nous touchent, renforçant cette impression de réel.

Dernière porte … l’extérieur, la mort, la fin, retour à notre quotidien qui met fin à une expérience intime que la musique du casque prolonge avec bonheur pendant quelques minutes avant de nous rendre à notre propre réalité.

« Les demeurées » - Une installation spectacle d'après le roman de Jeanne Benameur (éditions Denoël)

Commenter cet article