Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Cinéma, #Afrique, #Europe
"Lola Pater" de Nadir Moknèche

"Lola Pater" de Nadir Moknèche

Pas de chance pour le film Lola Pater vu dans la même journée que 120 Battements par minute de Robin Campillo. Passer après ce qui est un des meilleurs films de l’année c’est un peu passer un oral après le premier de la classe… le handicap est lourd.

Dans son film Lola Pater, le réalisateur Nadir Moknèche questionne à la fois la paternité et l’identité sexuelle. Comme dans Le Fils de Jean de Philippe Lloret, la mort de la mère amène évidemment la question du père disparu. Si Philippe Lloret nous embarque au Canada pour rechercher un père qui n’est pas celui attendu, la quête de Zino dans Lola Pater ne l’amène pas en Algérie mais dans le sud de la France. Le père n’est pas non plus celui attendu : il se nomme désormais Lola.

Allier dans le même film quête du père et quête de son identité sexuelle était un pari assez gonflé et Nadir Moknèche n’y va pas de main morte quitte à bousculer certaine idées reçues. L‘ensemble souffre cruellement de rythme et de réelles surprises. C’est quelquefois extrêmement maladroit, pas toujours très loin du poncif à certaines reprises mais l’idée est originale, l’histoire se tient et le pari est presque réussi.

Tewfik Jallab dans le rôle de Zino crève l’écran. Il porte réellement le film, incarne à la perfection ce jeune adulte qui voit ses repères, son monde, ses certitudes, ses rêves, son père fantasmé  s’effondrer en l’espace de quelques mois. Tout son jeu est au service de ce personnage plein de doute, en plein désarroi. Il a d’autant plus de mérite qu’en face Fanny Ardant en fait des tonnes. Si elle a tous les atouts du rôle, son manque de naturel, son maniérisme empêche de croire de manière récurrente à son personnage… dommage !

 

« Lola Pater » - Comédie dramatique de Nadir Moknèche avec Fanny Ardant, Tewfik Jallab, Nadia Kaci – France, Belgique - Date de sortie : 9 août 2017 – Durée : 1h 35’

Cinéa Rialto - Nice ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comCinéa Rialto - Nice ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Cinéa Rialto - Nice ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article