Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

[Musique - Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie- Montpellier] Giulio Cesare in Egitto de Georg Friedrich Haendel : les Parques tissent leur trame

Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie- Montpellier : Giulio Cesare in Egitto de Georg Friedrich Haendel

Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie- Montpellier : Giulio Cesare in Egitto de Georg Friedrich Haendel

D’entrée, le message est clair : nul n’échappera à son destin et l’homme attaché par les fils rouges devra suivre la loi des Parques : elles tisseront le fil de sa vie et le briseront lorsqu’elles l’auront décidé.  Elles seront d’ailleurs dénudées en fond de scène omniprésentes et les fils rouge de la destinée envahiront progressivement le champ. Une sorte de fatalisme sert donc de fil directeur à l’ensemble. Puisqu’il n’est pas possible d’échapper à son destin alors la tête de Pompée peut être livrée à César, Sextus sait qu’il peut venger son père, Pompée peut passer à la postérité en s’installant sur son socle et en se fossilisant, en se « marmorifiant » dans le dernier acte et César peut voir en prémonition son futur assassinat comme dans un flash forward, déjà rare au cinéma et encore plus rarissime sur scène. Enfin une pluie de cendres vient rappeler que Memento, homo, quia pulvis es, et in pulverem reverteris :Souviens-toi, homme, que tu es poussière et que tu redeviendras poussière.

Si les Parques mènent la danse, les hommes amènent seuls la violence qui sera omniprésente également dans l’œuvre. Violence de Ptolémée qui livre la tête de son rival à César, violence d’Achille contre Sextus, chemise ensanglantée de Sextus après l’assassinat de Ptolémée, viol de Cornelia par Achille…  La mise en scène de Damiano Michieletto est empreinte d’une constante violence sans la montrer ostensiblement ; Thomas Wilhel qui fait mouvoir ces corps suppliciés, y est sans doute pour beaucoup. La scénographie de Paolo Fantin qui, pour être loin de l’Égypte ancienne, n’en réussit pas moins à rendre les corps des hommes prisonniers de leur environnement ou de leur destinée. C’est au fond plus important que de symboliser une Égypte dont chacun sait qu’elle sert de cadre du drame.  Il n’y a pas que la violence qui est ici pensée, suggérée plutôt que montrée. Le charme de Cléopâtre est également suggéré par autant de mannequins (portant perruque et tenue) imaginés par Agostino Cavalca qui souligne parfaitement son envie de séduire. 

Si les corps épousent donc ce parti pris intelligent de mise en scène, il ne faut pas oublier que le plateau est vocalement exceptionnel. Des huit chanteurs qui incarnent cette production, pas un défaut ne vient enrayer cette superbe mécanique. Emöke Barath adapte son registre aux changements qui s’opèrent en elle pendant l’action. Gaële Arquez en César lui donne la réplique sans aucune faille. Lucile Richardot incarne une Cordelia détruite par la mort de Pompée et la violence dont elle et son fils sont victimes offrant dans le grave quelques moments… épidermiques. Le fils est interprété par le toujours exceptionnel Franco Fagioli à la voix infatigable. L’autre contre-ténor Carlo Vistoli campe un Ptolémée veule, calculateur, peu fiable plus vrai que nature alors que la basse Francesco Salvadori met vraiment mal à l’aise dans le rôle d’Achille. Paul Figuier (Niireno) et Adrien Fournaison (Curio) complètent habilement une distribution exceptionnelle.

Quant à la direction d’orchestre tenue désormais dans une renaissance artistique par Philipe Jaroussky, elle est tout simplement, parfaite. De l’accessoire à la direction, le voyage en Égypte même s’il ne fut pas de tout repos, s’est révélé passionnant.

 

Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie- Montpellier : Giulio Cesare in Egitto de Georg Friedrich Haendel  Théodore CharlesOpéra Orchestre national Montpellier Occitanie- Montpellier : Giulio Cesare in Egitto de Georg Friedrich Haendel  Théodore CharlesOpéra Orchestre national Montpellier Occitanie- Montpellier : Giulio Cesare in Egitto de Georg Friedrich Haendel  Théodore Charles

Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie- Montpellier : Giulio Cesare in Egitto de Georg Friedrich Haendel Théodore Charles

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article