Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Cinéma, #Festival de Cannes, #Enfance, #Adolescence, #Amérique du Nord, #Epoque contemporaine
[Cinéma - Rialto - Nice] Heureux Lazhar ?

Les enseignants de l'éducation nationale aiment Philippe Falardeau et l'ont prouvé à deux reprises : A Cannes, ils ont plébiscité le réalisateur québécois en 2007 pour Congorama puis en 2010 pour C'est pas moi je le jure ! Quand j'ai appris que le nouveau film de Philippe Falardeau, Monsieur Lazhar, concourrait à Cannes dans la sélection « Écrans Juniors », je ne me suis pas posé de questions, l'affaire semblait entendue.

Raté ! Monsieur Lazhar n'a pas permis la passe de trois au réalisateur et j'ai voulu en chercher la cause. Parmi plusieurs facteurs, un surtout a retenu mon attention. En dehors d'un scénario toujours fouillé, Philippe Falardeau dans les deux films précédents a mis en avant le langage cinématographique : la question des points de vue dans Congorama, le jeu sur les focales et les objectifs dans C'est pas moi je le jure !

Monsieur Lazhar joue davantage la carte de la sensibilité, de l'émotion. C'est certes intéressant mais la narration finit par tout balayer sur son passage. La patte du réalisateur disparaît soudain laissant place à un film qui n’a pas la distance nécessaire.

"Monsieur Lazhar" - film de Philippe Falardeau – Canada – 2011 -1h34 – numérique

Ce film a été présenté au Festival de Cannes 2012 - sélection Écrans Juniors

Commenter cet article