Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

[Patrimoine - Fribourg-in-Brigsau -Allemagne] Espiègles sculpteurs de la Cathédrale de Fribourg-in-Brigsau

Fribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Fribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Au pays de Till Eulenspiegel ou Till l’Espiègle, fallait-il s’attendre à autre chose ? Certes Fribourg-en-Brisgau n’est pas au Nord de l’Allemagne et Till l’Espiègle est plus tardif mais sans doute ses ancêtres sculpteurs ont-ils dû œuvrer pour la Cathédrale de Fribourg-en-Brisgau. 

La Cathédrale de Fribourg-en-Brisgau de style gothique a été remanié à toutes les époques comme tous les bâtiments historiques. La tour dont les pans se recoupent en arêtes vives est une des rares tours allemandes achevée au Moyen-âge. Cette tour de façade s’élève au-dessus d’un porche qui abrite des statues et un tympan qui représente entre autres le Jugement dernier. Rien là de très espiègle me direz-vous fort justement. 

Le porche se compose de 418 statues de la fin du XIIIème siècle qui sont peintes. Tous les éléments qui composent le porche sont des éléments qui apparaissent dans le tympan de la Berner Münster mais dans un ordre autre. Le Christ est omniprésent dans sa rédemption : il trône en majesté dans la partie supérieure du Tympan, il est en croix au centre et les scènes de sa passion se mêlent aux scènes de Jugement dernier. 

Dans ce tympan, les morts sortent de leur cercueil pour assister au jugement dernier et attendre le terrible verdict. Comme à Bâle, l’enfer est à la gauche du juge et la Bête infernale avale les damnés tandis que les personnages à sa droite sont évidemment plus sereins. Enfin contrairement à Bâle, en ces terres catholiques, le trumeau central est représenté par la Vierge qui soutient l’ensemble. 

Dans un tel contexte et au vu du contenu explicite du message, les sculpteurs ne semblent pas avoir eu le cran de se montrer espiègles et c’est sur d’autres parties du bâtiment notamment dans les hauteurs qu’ils se sont lâchés. Si vous faites tranquillement le tour de la Cathédrale, observez les gargouilles et vous y trouverez nombre de représentations fort éloignées des sérieuses illustrations du tympan donnant raison à Aristote qui estimait que le courage est le juste milieu entre la peur et l’audace

Fribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comFribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Fribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comFribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Fribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comFribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Fribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comFribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Fribourg-in-Brigsau - Cathédrale ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article