Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

[Patrimoine – Alba-la-Romaine – Ardèche] Alba-la-Romaine, la médiévale ou la moderne ?

Alba-la-Romaine - Ardèche ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Alba-la-Romaine - Ardèche ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Plutôt que de se morfondre sur l’autoroute dite du soleil ou des embouteillages selon que vous êtes optimiste ou pessimiste, prenez, si vous en avez le temps et surtout l’envie, le chemin des écoliers comme du temps où vous ânonniez Rosa, Rosa, Rosam, Rosae, Rosae, Rosa. Et cela tombe plutôt bien car à quelques kilomètres de l’autoroute en direction d’Aubenas en Ardèche, se trouve la ville d’Alba-la-Romaine. C’est ainsi que l’ont baptisée nos contemporains en 1983 espérant sans doute attirer le chaland  car elle s’est successivement dénommée Alba Helvorum, Aps au moyen-âge puis Alba et, enfin Alba-la-Romaine. Alba Helvorum ou l’Albe des Helviens vient du nom du peuple qui sort de l’ombre avec  la conquête romaine ; l’Helvie correspond à peu près au sud du département de l’Ardèche.

La ville antique prospère sur une voie romaine reliant la Vallée du Rhône au Massif Central. C’est une ville ouverte, sans rempart, qui s’étend sur environ 30 hectares et dont le site archéologique se visite aujourd’hui d’où le nouveau patronyme de la cité. Au cœur de la cité, un vaste ensemble d’édifices à vocation administrative, civique, religieuse et économique s’articule autour du forum. La plupart des bâtiments n’ont pas encore livré tous leurs mystères et les recherches continuent. En 1992, d’ailleurs, la statue de l’empereur divinisé et d’autres fragments ont été retrouvés prouvant ainsi que les archéologues n’ont pas encore fini de faire parler le site.

A l’extrémité de cette grande zone archéologique peu verticale qui peut laisser sceptique le touriste peu habitué à faire fonctionner son imaginaire, le théâtre, traversé par un ruisseau, continue à remplir son office puisqu’il accueille chaque été Le Nouveau Festival d’Alba. Trois théâtres se sont succédé au même endroit entre le Ier siècle av. J.-C. et le IIème siècle apr. J.-C. le dernier aurait eu une capacité de 3 000 places, preuve du dynamisme de la cité.

Le christianisme progressant, Alba devient un siège épiscopal au IVème siècle apr. J.-C. avant son transfert à Viviers à la fin du Vème siècle. La cité gallo-romaine perd sa puissance en même temps que son rôle. Les temps ne sont plus à la Pax Romana, il faut songer à se protéger des grandes migrations qui déferlent par l’Est, les habitant se réfugient sur un dyke, roche éruptive qui a la forme d’une muraille ou d’une colonne, à quelques encablures de là.

Plusieurs châteaux s’édifient sur ce site défensif et une ville plus réduite commence à s’organiser autour de lui. Le basalte environnant est idéal pour bâtir des murs et des enceintes mais il est très difficile à tailler. La cité antique construite en pierres calcaires blanches plus faciles à sculpter servira donc de carrière provoquant sa deuxième mort. Les deux roches se distinguent nettement sur les façades des maisons. Le site échoie finalement à la famille d’Aps qui donnera son nom à la localité jusqu’en 1903.

Ce qui est visible aujourd’hui dans cette nouvelle cité ne date pas du Moyen-âge mais de l’époque moderne. Les maisons sont pour la plupart du XVIème ou du XVIIème siècle. L’église Saint André est du XVIIème siècle. Sa construction débute avec la paix retrouvée par l’édit de Nantes en 1598 et elle succède comme lieu de culte aux chapelles et églises détruites durant les Guerres de Religion dans ce département où la Réforme a été fort active. L’intérêt de cette église est son clocher-mur à trois ouvertures et deux cloches. Le pouvoir civil refusant de laisser le monopole de l’heure à l’Eglise s’est également doté au XVIIème d’un beffroi dit tour de l’horloge. Après la querelle Catholiques-Protestants venait l’heure de la querelle clercs-laïcs.

Alba-la-Romaine - Ardèche ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Alba-la-Romaine - Ardèche ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Alba-la-Romaine - Ardèche ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Alba-la-Romaine - Ardèche ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Alba-la-Romaine - Ardèche ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Alba-la-Romaine - Ardèche ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Alba-la-Romaine - Ardèche ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article