Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Cinéma, #Europe, #environnement, #Nature
« Petit Paysan » d’Hubert Charuel ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

« Petit Paysan » d’Hubert Charuel ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Il rêve. Mais à quoi peut rêver Pierre, la trentaine, éleveur dans ces régions de l’Est de la France durement touchées par la déprise rurale et où le Front national prolifère ? Mais à l’épidémie potentielle qui ruinerait ses espoirs, son entreprise, son mode de vie, ses choix. Là s’arrêtera la comparaison avec le film précédent  Patti Cake$ même s’ils débutent tous les deux par le même procédé stylistique.

Ils débutent effectivement par un rêve heureux ou malheureux mais prémonitoire. Mais là où Patti Cake$ peine à convaincre faute d’une ligne et d’un parti pris forts, Petit Paysan d’Hubert Charuel est un premier film tout en maîtrise. Il a certes des défauts mais sur un sujet aussi brûlant, Hubert Charuel réussit à pousser un cri d’adieu aux campagnes françaises sans sombrer dans le nostalgique « C’était mieux avant » ou dans le réquisitoire.

Pourtant tous les ingrédients qui auraient pu y conduire sont présents dans le film : l’opposition entre deux fermes antagonistes : la traditionnelle et la mondialisée, l’absence totale d’humanité et d’animalité des services vétérinaires, l’absence totale de l’État et des pouvoirs publics face au drame qui se joue laissant un Pierre désespérément seul. Tout y est mais le film en maniant réalisme et mise à distance, en empruntant les codes au drame social et au thriller psychologique évite ces écueils.

La personnalité de Swan Arlaud que le réalisateur filme pas à pas contribue  énormément au succès du film. Isolé dans  sa campagne, isolé dans sa vie, son seul salut semble provenir des réseaux sociaux dont il découvre finalement l‘inanité dans le personnage fantasque incarné par Bouli Lanners. Petit à petit, le film glisse tranquillement vers sa tragique conclusion pendant que les spectateurs espèrent toujours vainement… et c’est aussi un indice de la réussite du film.

 

 

« Petit Paysan » - Drame d’Hubert Charuel avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners – France - Date de sortie 30 août 2017 – Durée 1h 30min

Nice - Cinéma Rialto ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comNice - Cinéma Rialto ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comNice - Cinéma Rialto ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Nice - Cinéma Rialto ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article