Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Musique, #Opéra, #Amérique latine, #Bad boys
"L'Ombre de Venceslao" de Martin Matalon - Opéra du Grand Avignon ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

"L'Ombre de Venceslao" de Martin Matalon - Opéra du Grand Avignon ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Coproduit par neuf opéras français (Rennes, Toulon, Reims, Avignon, Clermont-Ferrand, Toulouse, Marseille, Bordeaux et Montpellier) sur une proposition du Centre Français de Promotion Lyrique (C.F.P.L.) L’Ombre de Venceslao était l’événement attendu de la saison 2016-2017.

Après avoir organisé les tournées du Voyage à Reims de Gioachino Rossini (2008-2010) et des Caprices de Marianne d’Henri Sauguet (2014-2016), le Centre Français de Promotion Lyrique passait commande à Jorge Lavelli et Martin Matalon d’un opéra : L’Ombre de Venceslao. L’Ombre de Venceslao de Raul Damonte Botana, alias Copi (1939-1987), écrite en espagnol en 1977 et traduite en français par Jorge Lavelli vingt ans plus tard, passait ainsi du registre du théâtre au registre du théâtre d’opéra. Le jeu des coproductions assurait le reste.   

Par définition, une création mondiale ne se refuse pas à qui aime la découverte et le risque. Dès son annonce en avril 2016 à l’occasion du spectacle Lucia de Lammermoor de Gaetano Donizetti http://un-culte-d-art.overblog.com/2016/04/musique-opera-grand-avignon-avignon-une-lucia-de-lammermoor-de-folie.html), la décision était prise, l’alerte déclenchée pour la location des place dès son ouverture et commença alors l’attente ponctuée par les premières critiques émanant des villes où la pièce était produite.

Midi : le déjeuner au Brigadier du Théâtre se fait dans une atmosphère potache au cours duquel les partisans du « je ne vais voir que ce que je connais » sont étrillés. Mais soudain la vengeance immanente desdits partisans prend la forme d’un SMS la représentation de L'OMBRE DE VENCESLAO prévue ce dimanche après-midi est ANNULÉE ! Le Brigadier du Théâtre tombe sur la tête des convives, fort peu nombreux il est vrai.

Triste spectacle dans le hall de l’opéra où Raymond Duffaut, directeur du lieu, attend courageusement le public qui n’aurait pas eu l’information : La soprano Estelle Poscio étant souffrante et non immédiatement remplaçable, la représentation est bien annulée. L’ombre de Venceslao venait de passer en deux minutes au royaume des Limbes.  

"L'Ombre de Venceslao" de Martin Matalon - Opéra du Grand Avignon ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com"L'Ombre de Venceslao" de Martin Matalon - Opéra du Grand Avignon ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com"L'Ombre de Venceslao" de Martin Matalon - Opéra du Grand Avignon ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

"L'Ombre de Venceslao" de Martin Matalon - Opéra du Grand Avignon ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article

LMC 23/03/2017 09:53

Mince, une telle représentation annulée c'est bien dommage ! L'enthousiasme qui retombe comme un soufflet...

Théodore 24/03/2017 18:20

Comme une bonne douche très glacée après une exposition au soleil ! J'espère le voir dans une tournée l'an prochain !