Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Théâtre, #Musique, #Antiquité, #Epoque moderne, #Politique
Théâtre national de Nice ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Théâtre national de Nice ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Il fut courant de dire qu’étudier Timon d’Athènes de William Shakespeare, c’était étudier l’époque du dramaturge : celle de Jacques Ier d’Angleterre, le premier Stuart. Cependant, la pièce est de plus en plus étudiée pour elle-même et non plus dans on parallélisme supposé comme si la pièce exprimait  suffisamment de choses  sans avoir à chercher ailleurs. Dans la mise en scène de  Cyril Cotinaut et Sébastien Davis, présentée au Théâtre national de Nice après la première à la salle Juliette Greco à Carros, au texte de William Shakespeare s’ajoutent quelques lignes  de La Boétie, un chant de Purcell et quelques autres extraits. 

Quelle philosophie porte Timon d’Athènes ? Timon d’Athènes au lendemain des guerres du Péloponnèse, connaît en fait deux vies : d’abord philanthrope, si bon, si prodigue, Timon couvre de ses largesses une foule d’amis d’un jour. Tous ? Non car Apemantus le cynique résiste encore et toujours, dédaigne ses largesses, méprise autant le philanthrope que ses courtisans. En un mot, Apemantus ne souhaite pas se laisser acheter. Puis Timon d’Athènes, ruiné, esseulé, abandonné, retire tous ses vêtements et part vivre au fond de la forêt non sans vouer aux gémonies la ville ingrate et ses habitants qui ne valent guère plus cher. De philanthrope, Timon d’Athènes est de venu le pire des misanthropes.

Pour porter ce drame, six comédiens qui ne sont pas en quête d’auteurs, jouent la multitude des personnages du drame.  Rachel Verdonck, la scénographe a choisi d’abord le décor chargé d’un intérieur avec quelques portants permettant d’y entreposer les vêtements pour les changements de rôle. Ce procédé permet de dépouiller progressivement le plateau comme un arbre perd ses feuilles pour arriver à la forêt symbolisée par la seule brume.  La création lumière d’Albane Augnacs module les espaces.

Dans cet espace Cyrielle Voguet, Aliénor De Georges, Julien Aubrun, Frédéric de Goldfiem, Yann Lheureux, et  Thomas Rousselot les uns comédiens musiciens, les autres habitués des productions du TAC Théâtre de Cyril Cotinaut évoluent avec aisance. Les différents lieux de résidence dont le groupe a bénéficié (Fabrique Mimont à Cannes, L’Entrepont à Nice ou l’auditorium Jean Moulin du Thor dans le Vaucluse) lui ont permis de travailler tous les rôles avant mise en commun. La direction d’acteurs est solide et la prestation de qualité.

Cependant, les ajouts comme les chants de Purcell ou les extraits d’Étienne de la Boétie pour intéressants qu’ils soient peuvent sembler superfétatoires,  le texte de William Shakespeare se suffisant à lui-même.  Plus troublant encore dans  ce spectacle est l’insistance sur la transposition avec la métonymie Timon d’Athènes-surendettement actuel de l’État grec qui ne fonctionne pas. La contemporanéité du propos de William Shakespeare saute aux oreilles du spectateur, il est aisément transposable sans qu’il soit besoin d’ajouter des points sur les i.

Hormis ce défaut maniériste,  Timon d’Athènes demeure une belle proposition théâtrale.

 

Théâtre natinal de Nice - Timon d'Athènes - mise en scène : Cyril Cotinaut et Sébastien Davis Cyrielle Voguet, Aliénor De Georges, Julien Aubrun, Frédéric de Goldfiem, Yann Lheureux, et  Thomas Rousselot ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comThéâtre natinal de Nice - Timon d'Athènes - mise en scène : Cyril Cotinaut et Sébastien Davis Cyrielle Voguet, Aliénor De Georges, Julien Aubrun, Frédéric de Goldfiem, Yann Lheureux, et  Thomas Rousselot ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Théâtre natinal de Nice - Timon d'Athènes - mise en scène : Cyril Cotinaut et Sébastien Davis Cyrielle Voguet, Aliénor De Georges, Julien Aubrun, Frédéric de Goldfiem, Yann Lheureux, et  Thomas Rousselot ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comThéâtre natinal de Nice - Timon d'Athènes - mise en scène : Cyril Cotinaut et Sébastien Davis Cyrielle Voguet, Aliénor De Georges, Julien Aubrun, Frédéric de Goldfiem, Yann Lheureux, et  Thomas Rousselot ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Théâtre natinal de Nice - Timon d'Athènes - mise en scène : Cyril Cotinaut et Sébastien Davis Cyrielle Voguet, Aliénor De Georges, Julien Aubrun, Frédéric de Goldfiem, Yann Lheureux, et Thomas Rousselot ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article