Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Patrimoine, #Tourisme, #Epoque moderne, #Religion, #Théâtre, #architecture, #Urbanisme
Sabbioneta - Remparts ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Sabbioneta - Remparts ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Pendant que la branche ainée des Gonzague transformait Mantova, Vespasien Gonzague, membre d’une branche cadette des Gonzague, condottière célèbre de la Renaissance, ne voulant pas être en reste, créait alors ex-nihilo à une trentaine de kilomètres de là, la ville de Sabbioneta.

Sorte de négatif de la ville de Mantova, le plan hippodamien de Sabbioneta répondait alors à l’irrégularité apparente du plan de Mantova. Construite en une seule période, elle tranchait avec les strates historiques de sa rivale. Enfin, en l’absence de protection naturelle comme pour le site de Mantova, la ville de Sabbioneta se parait de remparts.  En fait, Sabbioneta conçue comme forteresse capable de résister aux visées expansionnistes des États pontificaux, de la république de Venise et du duché de Mantoue s’affirmait également comme témoin de la volonté commune aux princes du XVIème de construire la ville idéale.

Bon sang ne sachant mentir, Sabbioneta se para en son sein d’un palais dont les plafonds à caissons rappellent ceux des palais ducaux de Mantova. Mieux, le palais abrite actuellement les statues équestres de la maison des Gonzague, comme en une sorte de défi à sa rivale ducale. Le palais abrite également des expositions temporaires de peinture mais le dialogue entre le lieu patrimonial et les œuvres présentées ne semble pas avoir été spécialement pensé.

L’essentiel de Sabbioneta est cependant ailleurs. L’Église de l'Incoronata, de plan octogonal et coiffée d'un dôme, manque de vous arracher un juron fort mal approprié au lieu tellement l’élévation surprend. Elle est en outre le mausolée de Vespasien  de Gonzague et de sa toison d’or acquise à la cour de Philippe II d’Espagne. Le teatro all’Antica (théâtre à l’antique) est le deuxième lieu qui font de Sabbioneta une ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.  Le teatro all’Antica est non seulement le deuxième plus ancien théâtre en salle du monde mais il est également avec le teatro Olimpico de Vicence et le théâtre Farnèse à Parme, l’un des trois théâtres de la Renaissance encore en fonction.

Si d’aventure comme certains, vous êtes particulièrement opiniâtre, vous pourrez toujours vous diriger vers la synagogue, témoin de l’existence d’une ancienne communauté juive  mais, autant vous l’avouer tout de suite, il est également inutile de chercher une trace de Salomone Rossi dans cette ville.

Sabbioneta ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comSabbioneta ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comSabbioneta ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Sabbioneta ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comSabbioneta ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comSabbioneta ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Sabbioneta ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article