Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Patrimoine, #architecture, #Antiquité, #Moyen âge
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Avis aux amateurs, abandonnez définitivement le littoral, l’inutile Puy-du-Fou et partez à la découverte d’une ville qui n’eut pas de chance dans sa période contemporaine se voyant déchue de son diocèse en 1801 et se faisant chiper le rang de préfecture en 1810 par La Rochelle : Saintes.

Si l’origine du nom de la ville est à chercher parmi le peuple celte des Santones, les premiers signes d’une vie urbaine à Mediolanum Santonum sont attestés aux alentours de l’ère chrétienne. Saintes fait donc partie de ces villes où le patrimoine antique et le patrimoine du Moyen-âge sont très présents. Elle est d’ailleurs ville d’art et d’histoire depuis 1986.

Comme toutes les cités gallo-romaines, l'évergétisme permet la construction d’un certain nombre de bâtiments à usage public qu’il est encore possible de visiter : les thermes de Saint-Saloine et l’amphithéâtre situés sur les hauteurs de la ville. Comme toute ville gallo-romaine, Mediolanum Santonum rend également hommage à ses nouveaux maîtres et l’arc Germanicus sans doute votif rend hommage au très populaire Germanicus, fils de Drusus, général romain, membre de la famille impériale, et surtout héritier présomptif de Tibère… jusqu’à son assassinat. La ville, alors capitale de la province romaine d'Aquitaine, rayonne sur la région.

L’effondrement de l’empire romain et les invasions du haut Moyen-âge non seulement réduisent drastiquement le périmètre de la ville mais endommagent fortement le patrimoine romain car il faut en toute hâte construire une enceinte pour protéger la ville. Fort heureusement, l’amphithéâtre et les thermes sur les hauteurs sont trop éloignés pour servir efficacement de carrière et l’arc de Germanicus au bout du pont est épargné.

La ville médiévale groupée autour de la cité épiscopale (Cathédrale Saint-Pierre, Palais épiscopal et hôtel-Dieu) se développe dans ce périmètre contraint. Les faubourgs de la ville s’organisent autour de leur église et aujourd’hui encore, le faubourg Saint-Eutrope et les différentes strates de l’église, de la crypte au bâtiment actuel, témoignent de ce passé.

Par delà le fleuve Charente, le faubourg Saint-Pallais est dominé par son église paroissiale (ancienne basilique funéraire de l'évêque Pallais) et surtout par l'abbaye aux Dames fondée en 1047 par le comte d'Anjou Geoffroy Martel et sa femme Agnès de Bourgogne, fort soucieux du salut de leur âme. Comptant jusqu'à cent moniales à son apogée, elle se spécialise dans l’instruction des jeunes filles de la noblesse française (la future marquise de Montespan entre autres) et c’est désormais à l’éducation artistique qu’elle se consacre avec la création de la Cité musicale à la fois lieu de formation pour les musiciens du monde entier, lieu de spectacle et de création musicale, lieu de spiritualité, d'hospitalité et de découvertes artistiques.

Si vous ajourez à cela le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine qui siège dans un ouvrage très contemporain jouxtant un ouvrage gothique, vous comprendrez aisément qu’à Saintes, la patrimoine n’est pas un mausolée passéiste mais une des clés pour comprendre et animer le monde d’aujourd’hui.

Saintes (Abbaye-aux-Dames, Arc de Germanicus, Amphithéâtre, Cathédrale Saint-Pierre, Saint-Eutrope et centre d'intrerprétation du patrimoine) ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comSaintes (Abbaye-aux-Dames, Arc de Germanicus, Amphithéâtre, Cathédrale Saint-Pierre, Saint-Eutrope et centre d'intrerprétation du patrimoine) ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comSaintes (Abbaye-aux-Dames, Arc de Germanicus, Amphithéâtre, Cathédrale Saint-Pierre, Saint-Eutrope et centre d'intrerprétation du patrimoine) ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Saintes (Abbaye-aux-Dames, Arc de Germanicus, Amphithéâtre, Cathédrale Saint-Pierre, Saint-Eutrope et centre d'intrerprétation du patrimoine) ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comSaintes (Abbaye-aux-Dames, Arc de Germanicus, Amphithéâtre, Cathédrale Saint-Pierre, Saint-Eutrope et centre d'intrerprétation du patrimoine) ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comSaintes (Abbaye-aux-Dames, Arc de Germanicus, Amphithéâtre, Cathédrale Saint-Pierre, Saint-Eutrope et centre d'intrerprétation du patrimoine) ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Saintes (Abbaye-aux-Dames, Arc de Germanicus, Amphithéâtre, Cathédrale Saint-Pierre, Saint-Eutrope et centre d'intrerprétation du patrimoine) ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article