Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Arts plastiques, #Lumière, #Europe, #Epoque contemporaine
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Dans Mort d’un silence, Clémence Boulouque affirme qu’Il faut faire du noir une couleur de lumière. Cela fait bien longtemps que Pierre Soulages en a démontré tous les enjeux. Mais comme Michel de Montaigne déclarait Je parle au papier comme je parle au premier que je rencontre, le musée Picasso d’Antibes dans une exposition temporaire monographique a décidé d’allier les deux et de présenter le travail de Pierre Soulages sur papier.

Issus des collections du musée Soulages de Rodez, de collections publiques et privées, ou encore conservés par l’artiste lui-même, ces papiers ont été dévoilés au public pour la première fois. Ce qui constitue sans doute la partie la moins connue du travail de l’artiste en comparaison de son travail sur toile est néanmoins extrêmement intéressant à découvrir dans la mesure où le travail sur papier représente chez Pierre Soulages un terrain d’expérimentation.

Terrain d’expérimentation car l’outre-noir, signature picturale de Pierre Soulages, ainsi que les matériaux spécifiques comme le fusain, l’encre, le graphite ou le brou de noix qu’il utilise sont tous présents. La résistance ou la non-résistance du papier, les comportements de l’encre du brou de la peinture du papier dirigent sa réflexion sur la matière qui crée la lumière.

Le commissaire d’exposition qui n’est autre que le directeur des lieux Jean-Louis Andral en association avec l’artiste lui-même ont eu l’idée aussi simple qu’efficace d’exposer les papiers de Pierre Soulages dans différentes salles qui forment une enfilade en boucle au premier étage du musée de manière à ce que le spectateur suivent l’évolution du travail chronologiquement ou ante-chronologiquement selon le sens de la visite. Les gardiennes et gardiens de salles pourront même vous expliquer comment, celui qu’ils appellent respectueusement « Monsieur Soulages », a pensé son accrochage. Vous pourrez alors ressentir tout le travail réalisé par l’artiste avec l’équipe du musée au moment de l’accrochage. .

Si d’aventure, vous visitez l’exposition, n’hésitez pas à faire un premier tour « style visite au pas de charge pour touristes pressés » à travers toutes les salles pour obtenir une impression générale. De cette visite expresse, vous verrez déjà l’évolution entre les pièces qui s’échelonnent de l’immédiat après-guerre à nos jours. De la représentation quasi-calligraphique des premiers temps sur un fond qui reste vierge en plusieurs endroits, l’écriture picturale de Pierre Soulages comme les écritures anciennes se schématise, devient plus abstraite, réagit sur l’ensemble du support, s’illumine paradoxalement à mesure que la peinture envahit le papier.

Passée cette impression générale, il vous revient de reprendre d’un pas plus lent l’ensemble de la visite pour vous laisser envahir par chacune des époques, par chacun des papiers et vous laisser surprendre, une fois de plus par Pierre Soulages que vous pensiez connaître. Et si d’aventure, vous n’êtes point repus, rendez-vous au musée Soulages de Rodez ce que je ferai volontiers en juillet prochain.

"Soulages-Papiers" – Exposition au Musée Picasso d'Antibes Jusqu'au 26 juin 2016- Ouvert jusqu’au 14 juin 2016 de 10h à 12h, 14h à 18h puis du 15 juin 2016 au 26 juin 2016 de 10h à 18h - Fermé le lundi

"Soulages-Papiers"  - Musée Picasso - Antibes ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
"Soulages-Papiers"  - Musée Picasso - Antibes ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com"Soulages-Papiers"  - Musée Picasso - Antibes ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com"Soulages-Papiers"  - Musée Picasso - Antibes ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

"Soulages-Papiers" - Musée Picasso - Antibes ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article