Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Musique, #Epoque contemporaine
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Non ! Ce n’était pas un poisson d’avril, Betsy Jolas était effectivement présente ce premier avril 2016, en forme, prête à faire entendre sa création mondiale commandée par le Printemps des Arts et la SO.GE.DA. pour célébrer son 90ème anniversaire. Onze ans après la création mondiale de Schliemann, son opéra mis en scène par Alain Françon et dirigé par Kent Nagano à Lyon, Betsy Jolas propose Histoires vraies, suite concertante pour piano, trompette et orchestre avec Håkan Hardenberger à la trompette , Roger Muraro au piano et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Kazuki Yamada. Chacun aura connu pire anniversaire que celui-ci.

C’est donc une nouvelle confrontation que nous offre Marc Monnet non pas entre contemporains du début su XXème siècle cette fois mais de la musique d’aujourd’hui, composée ces derniers mois et la Symphonie n°4 en sol majeur de Gustav Mahler créée le 25 novembre 1901 à Munich.

Précédée par une rencontre-interview intelligemment animée par le musicologue David Christoffel, Betsy Jolas est revenue sur sa carrière de compositrice, sur ses rencontres avec Paul Boepple, Carl Weinrich, Hélène Schnabel, Darius Milhaud, Simone Plé-Caussade ou encore Olivier Messiaen. Elle a également évoqué cette époque où « il fallait voter sériel ou s’abstenir », expliquant comment elle avait résisté à cette emprise et, citant Virginia Woolf et Une Chambre à soi, elle est revenue sur la spécificité de la composition féminine.

Le concert qui a suivi a donc permis aux festivaliers de découvrir sa dernière œuvre avec deux solistes d’exception Håkan Hardenberger à la trompette et Roger Muraro au piano avant de se laisser emporter par la quatrième symphonie de Gustav Mahler pour laquelle le Printemps des arts avait fait spécialement venir la soprano Julia Novikova, pour intervenir dans le dernier mouvement.

Vous avez dit luxe ? Mais que ne ferait-on pas pour célébrer encore un Printemps en compagnie de Betsy Jolas ?

Monaco - Printemps des Arts - Betsy Jolas ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comMonaco - Printemps des Arts - Betsy Jolas ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comMonaco - Printemps des Arts - Betsy Jolas ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Monaco - Printemps des Arts - Betsy Jolas ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article