Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Musique, #Europe, #Epoque contemporaine
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Le compositeur à l’honneur pour l’édition 2016 du Printemps des Arts de Monaco est Gustav Mahler dont le festival donnera huit des dix grandes symphonies. La grande oubliée est la Symphonie n°8 des mille qui comme son nom l’indique convoque un plateau surdimensionné à mettre dans un lieu surdimensionné avec un budget tout aussi surdimensionné.

Afin de dresser le portrait le plus complet possible, l’Auditorium Rainier III reçoit l’exposition Gustav Mahler - Mon temps viendra... du 19 mars au 10 avril 2016, exposition monographique retraçant la vie et l’œuvre de Gustav Mahler, de l’enfance aux créations posthumes, à travers une sélection de pièces originales et de fac-similés (portraits photographiques, lettres manuscrites, autographes musicaux, affiches de concerts et objets) provenant de la collection Henry-Louis de La Grange, déposée à la Médiathèque Musicale Mahler de Paris. Outre son existence, la grande qualité de cette exposition est d’être présentée dans un volume volontairement réduit afin qu’elle ne se perde pas dans l’immensité du hall du Grimaldi forum.

Si Gustav Mahler est le grand invité de cette édition, le Printemps des Arts, comme tous les ans ne se limitera pas à ce simple hommage, mais entrainera le spectateur (pourvu qu’il soit un peu curieux) dans d’autres méandres artistiques et proposera une confrontation en musique, manière de rappeler que Gustav Mahler, dernier des grands romantiques, est le contemporain de Claude Debussy dont la modernité nous propulse immédiatement dans le XXIème siècle.

Deux œuvres présentées à une semaine d’intervalle dans deux formats différents illustrent cette confrontation. Le programme des symphonies de Gustav Mahler débute avec la Symphonie n°6 en la mineur, avec le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin, dirigé par Tugan Sokhiev, chef titulaire du Capitole de Toulouse. Pendant une heure trente dont trente-cinq minutes de dernier mouvement, Tugan Sokhiev tire le meilleur parti de l’orchestre, pour le faire sonner dans la marche vigoureuse et guerrière du premier mouvement. La symphonie emplit la salle, les mouvements s’enchainent. Dans le dernier mouvement, les marteaux ponctuent la musique faisant de cette symphonie créée le 27 mai 1906 à Essen un succès que le public, nombreux, n’a pas manqué d’ovationner.

La salle est en revanche beaucoup plus clairsemée pour le Quatuor à cordes n°1 en ré mineur, opus 7 d’Arnold Schönberg, œuvre pourtant contemporaine de la précédente puisque créée à Vienne, le 5 févier 1907. Comme d’habitude les absents ont eu tort de ne pas venir entendre le Quatuor Diotima composé de Yun-Peng Zhao et Constance Ronzatti (violons), Franck Chevalier (alto) et Pierre Morlet (violoncelle) dans cette interprétation. Dans une salle Garnier qui colorisera alternativement en plusieurs tons des iris d’un autre contemporain (Van Gogh) dans une mise en lumière réalisée par Joël Demazure, la quatuor Diotima a transformé la salle Garnier en quarante minutes de grâce, de spiritualité, de finesse musicale. Il ne fallait sans doute aucun œuvre avant et encore moins après ce moment de recueillement pour que la très sensible interprétation de ce quatuor de Schönberg reste dans les oreilles et l’ensemble du corps des auditeurs. Le quatuor Diotima non seulement interprète l’œuvre mais semble se l’être définitivement appropriée, la ressent et les passages dolcissimi de l’œuvre empêchent le public de respirer de peur de gâter ce moment privilégié. Un moment exceptionnel !

Le public a semble-t-il privilégié le symphonique romantique aux révolutionnaires musicaux du début du XXème. Fort heureusement...pas tous.

Monaco - Printemps des Arts 2016 ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comMonaco - Printemps des Arts 2016 ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Monaco - Printemps des Arts 2016 ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comMonaco - Printemps des Arts 2016 ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Monaco - Printemps des Arts 2016 ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article