Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Arts plastiques, #architecture, #environnement, #Patrimoine
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

« Qui veut voyager loin ménage sa monture ; Buvez, mangez, dormez, et faisons feu qui dure » et pour être en parfaite cohérence avec les Plaideurs de Jean Racine, nous avons commencé par la deuxième partie de la citation avent de passer à la première. En à peine plus de vingt minutes, la monture mécanique nous ayant déposé au pied de la vieille ville de Cagnes-sur-Mer, le château-musée Grimaldi nous invitait au voyage.

Le château musée de Cagnes-sur-Mer expose les carnets de promenades d’Armand Scholtès jusqu’au 22 mai 2016 dans une exposition intitulée Le poème du monde, titre emprunté au catalogue lié à l’exposition et signé Charlie Galibert, docteur en philosophie et en anthropologie à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis. Le poème du monde représente une véritable introspection des pérégrinations d’Armand Scholtès, né lorrain il y a quelques 80 ans, azuréen d’adoption depuis 30 ans et dont la Galerie est toujours prête à vous accueillir à Nice.

Attiré par la lumière de la Méditerranée et par les couleurs de son arrière-pays qui allaient lui servir de palette géante, Armand Scholtès, peintre et dessinateur, travaille souvent le papier ou le bois flotté. "Le papier est une texture qui lui permet de faire jouer son médium sa gouache et ses pastels", rappelle Cécile Bertran, directrice Château-Musée Grimaldi, à l’initiative de l’exposition.

Au gré de ses promenades, au détour d’un virage, Armand Scholtès exprime ses émotions, son ressenti. En plus de 150 dessins, gouaches, pastels et sanguines, le décor est reconstitué : les très grands formats habillent parfaitement les plus grandes salles du Château, les moyens formats occupent les lieux plus exigus et le visiteur doit débusquer dans les vitrines, les plus petites formes.

Une silhouette de montagne, une esquisse de collines, une miniature d’architecture, une impression de voyage lointain, Armand Scholtès nous invite dans une sorte de métonymie à parcourir 50 ans de carrière et des milliers de kilomètres à pieds en quelques salles. Qui veut voyager loin… aille déjà jusqu’à Cagnes-sur-Mer !

Le poème du monde, exposition jusqu’au 22 mai 2016 de 10h à 12h et de 14h à 17h du mercredi au lundi – Château-Musée Grimaldi – Cagnes-sur-Mer

Le poème du monde - Armand Scholtès - Château-Musée Grimaldi – Cagnes-sur-Mer ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comLe poème du monde - Armand Scholtès - Château-Musée Grimaldi – Cagnes-sur-Mer ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comLe poème du monde - Armand Scholtès - Château-Musée Grimaldi – Cagnes-sur-Mer ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Le poème du monde - Armand Scholtès - Château-Musée Grimaldi – Cagnes-sur-Mer ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comLe poème du monde - Armand Scholtès - Château-Musée Grimaldi – Cagnes-sur-Mer ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comLe poème du monde - Armand Scholtès - Château-Musée Grimaldi – Cagnes-sur-Mer ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Le poème du monde - Armand Scholtès - Château-Musée Grimaldi – Cagnes-sur-Mer ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article