Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Patrimoine, #Tourisme, #Moyen âge, #Epoque moderne, #Amour, #Religion, #mort
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

En 1480, Marguerite de Bourbon fit le vœu de reconstruire l'église vétuste de Brou si davantage le Très-Haut venait à guérir Philibert de Bresse, son Duc de Savoie de mari, victime d'un accident de chasse.Le mari survécut, elle mourut prouvant encore une fois que les desseins du Très-Haut, comme chacun le sait, sont insondables. Elle ne put tenir sa promesse, lui l'oublia.

Son fils Philibert le Beau connut pareille mésaventure : un refroidissement à la chasse, mais visiblement le Très-Haut, à qui on ne la faisait plus, n'hésita point cette fois-ci et le fit passer de vie à trépas.Sa jeune épouse Marguerite d'Autriche âgée de 24 ans seulement, déjà une fois fiancée, déjà une fois répudiée, déjà deux fois mariée, déjà deux fois veuves, déjà deux fois éphémèrement mère, y vit bien évidemment le plus divin des signes. Pour interrompre la colère divine et allonger sa dynastie désormais interrompue dans la durée, elle fit construire le monastère de Brou afin qu'il serve à la fois de grâce spirituelle et de nécropole temporelle...fin calcul.

Le résultat est impressionnant et la restauration d'envergure de certaines parties du bâtiment sont à la hauteur de sa majesté. L'église de l'extérieur, avec son tympan, sa statue de Saint-André et ses toits vernissés restaurés à l'original, donnent idée de ce qui attend le visiteur à l'intérieur. A l'intérieur, dans sa "clarté blonde" comme disent certains guides, elle rappelle celle de l'abbaye de Fontenay à la différence essentielle que, plus tardive, elle est forcément plus ajourée donc plus lumineuse. Le chœur forme la partie intime de l'édifice tel que l'a conçu l'architecte de Marguerite d'Autriche Louis van Bodeghem. Séparé de la nef par un jubé de pierre finement ciselé sur lequel le visiteur peut se percher pour prendre de la hauteur, il renferme les trois tombeaux de Marguerite de Bourgogne, Marguerite d'Autriche et Philibert le Beau accompagnés qui d'un lion pour la force, qui d'un chien pour la fidélité. Les stalles qui permettaient aux moines de chanter les louanges des trois reposants, sont elles aussi très ouvragées et rappellent celles de l'église voisine Notre-Dame de Bourg-en-Bresse (intéressante à voir par la même occasion). Les vitraux enfin jettent sur l'ensemble une lumière diaphane plus propice à la communion tandis qu'à côté un retable en pierre finement sculpté représentant les sept joies de la Vierge veille sur le repos éternel des trois protagonistes.

Certes le reste des bâtiments (les trois cloîtres, la salle capitulaire, les dortoirs des moines non encore restaurés) fait pâle figure par rapport à cette partie à la restauration très ambitieuse et très réussie mais la taille même de l'ensemble nécessitera plusieurs années voire décennies de travaux.

Tout semblait donc indiquer que les choses étaient rentrées dans l'ordre mais c'était sans compter sur la soudaine rancœur du Très-Haut, qui d'un savant coup de pied de l'âne, décida de rappeler à lui sans autre forme de procès, la pauvre Marguerite d'Autriche deux ans avant la fin de la construction à laquelle elle s'était, depuis Malines en Belgique, constamment appliquée.

La morale est donc limpide : ne cherchez surtout pas à tenir les promesses d'un autre... celui qui ne les a pas tenues s'en moque et celui à qui elles étaient adressées vous en voudra davantage... belle résolution pour 2016 non ? Bonne année !

Monastère royal de Brou ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comMonastère royal de Brou ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comMonastère royal de Brou ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com
Monastère royal de Brou ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comMonastère royal de Brou ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.comMonastère royal de Brou ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Monastère royal de Brou ©Théodore Charles/un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article