Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Tourisme, #Patrimoine, #Moyen âge, #Nature
Hyères© Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.com
Hyères© Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.com

« Si les Catacombes étaient à Florence, M. Daninos les aurait sans doute déjà visitées trois fois. Mais, habitant Paris depuis quarante ans, il ne les connaissait pas encore ». Ainsi persifle William Marmaduke Thompson dans les célèbres Carnets du major Thompson de Pierre Daninos et voulant éviter que semblable mésaventure ne survienne, j’ai suivi à la lettre le conseil du Tao Te King de mon ami Lao-Tseu « Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas ». Considérant unilatéralement que la lieue en question est l’ancienne lieue de Paris, j’ai donc décidé de parcourir aller-retour 307.88 km et me suis retrouvé … dans le Var.

D’accord, ce n’est pas le Pérou mais je m’en fous, ni l’Orénoque mais je m’en moque. Direction tout d’abord La Garde-Freinet, haut lieu de résistance des Sarrasins qui ont tenu la ville jusqu’en 954 avant d’être délogés par Guillaume le Libérateur (N’oublions pas que l’histoire est toujours écrite par les vainqueurs) en leur extorquant au passage le secret de l’utilisation de l’écorce du chêne-liège, héros local. Je ne sais comment les Sarrasins ont pu tenir aussi longtemps car la pluie ne nous a pas permis de tenir plus d’une heure de siège sans même pouvoir accéder aux ruines de l’ancien fort.

Puisque la pluie nous avait chassés de La Garde-Freinet, nous avons investis Collobrières où la connaissance de l’autochtone est passée par le Restaurant Café-Théâtre, son vin revigorant, son accueil fort sympathique, ses tripes de veau à tomber par terre et son spectacle dans la salle. Rien de tel pour vous aider à escalader les ruines de l’église Saint-Pons à mi-chemin entre roman et gothique et glisser sous le pont vieux, pont à arche en plein cintre construit probablement aux alentours du XIIème siècle.

Mes catacombes à moi se nomment Porquerolles. Jamais foutu depuis le temps où je visite le Var de trouver une journée favorable, sans hordes touristiques incontrôlées ou auspices climatiques défavorables, pour goûter à la plus proche des îles d’or. Enfin ! Et le résultat est à la hauteur. Si « Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche » (évidemment ce n’est pas de mon crû … c’est tiré des Essais de Montaigne), je dois dire qu’une balade à pied sur Porquerolles loin du bruit des villes, des obligations, des complications en tout genre requinque le dernier des grincheux… donc moi !

« Rien de tel que d'aller au bout du monde pour trouver des gens qui vont encore plus loin » dixit mon regretté Pierre Daninos. J’ai effectivement encore moins envie d’aller à Pétaouchnock, Pamparigouste et autre Perpète-la-Galette quand j’ai tout ce qui me comble à proximité. De toute façon, courts ou longs : « Les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu'on est revenu ! » raillait Sacha Guitry dans Le petit Carnet rouge. Au fait, n’est-ce pas ce que je vous fais subir depuis quelques minutes ?

La Garde-Freinet © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.comLa Garde-Freinet © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.comLa Garde-Freinet © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.com

La Garde-Freinet © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.com

Collobrières © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.comCollobrières © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.comCollobrières © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.com

Collobrières © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.com

Porquerolles © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.comPorquerolles © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.comPorquerolles © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.com

Porquerolles © Théodore Charles un-culte-d-art.overblog.com

Commenter cet article