Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Patrimoine, #Religion, #Moyen âge, #Urbanisme, #Europe
[Patrimoine] Moissac, sauvé des rails

Vous êtes-vous un jour demandé à quoi pouvaient bien servir les « Monuments historiques » comme il est de coutume de nommer la conservation des monuments historiques ? Vous savez ? Ces empêcheurs de bâtir en rond.

Si comme beaucoup, vous avez eu des aigreurs contre l'architecte des bâtiments de France et consorts, je vous recommande un petit pèlerinage-séminaire à l’abbaye de Moissac dans le Tarn et Garonne.

Au XIXème siècle, à l'arrivée du train, il était impensable qu'un monument comme Moissac et à fortiori, un cloître vienne faire obstacle au progrès. Rien n'arrêterait le chemin de fer qui dans sa grande rectitude devait passer au beau milieu du cloître.

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir dans la topographie même des lieux, les stigmates du compromis issu de cette bagarre homérique entre les constructeurs du progrès et les tenants de la conservation passéiste : la trajectoire de la ligne caresse le cloître dans une courbe menaçante à l'emplacement de l'ancien réfectoire des moines qui lui, n’a pu être sauvé.

Reste heureusement ce cloître et le portail étudié depuis dans tous les collèges de France pour sa qualité architecturale. Il est vrai qu’entre temps, la nation a eu la merveilleuse idée d'inventer l’instruction publique puis la loi de 1913 sur les monuments historiques.

Moissac : la voie de chemin de fer sur l'ancien réfectoire des moines et le portail de l'abbayeMoissac : la voie de chemin de fer sur l'ancien réfectoire des moines et le portail de l'abbaye

Moissac : la voie de chemin de fer sur l'ancien réfectoire des moines et le portail de l'abbaye

Commenter cet article