Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Théâtre, #Danse, #Cirque, #Epoque contemporaine, #Europe, #Urbanisme
[Monaco Dance Forum - Grimaldi Forum - Monaco] A propos de la quadrature du cercle !

Martin Zimmermann et Dimitri de Perrot, formés au centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne, nous proposent Hans was Heiri (approximativement « bonnet blanc et blanc bonnet ») pour l’ouverture du Monaco Dance Forum, un spectacle à la croisée de la danse du théâtre et du cirque.

Le public entre dans une ambiance sonore qui surprend. Il faut un temps pour se rendre compte que l’ambiance sonore n’est que le mixage de notre propre rumeur. Puis aussitôt après défilent, comme au cirque, les protagonistes ; chacun aura son numéro, son heure de gloire.

Au centre une gigantesque boîte carrée divisée en quatre appartements. Rien d’original, me direz-vous ? Sauf que l’habitat est comme le monde, il tourne sur lui-même bouleversant l’ordre établi. Le plafond devient tour à tour mur ou plancher, le petit confort, la solitude même se trouvent chamboulés par l’irruption des gens les uns chez les autres au gré de la rotation. Les numéros de contorsions et d’équilibre autour de cette construction monstrueuse, sont les instants les plus réussis du spectacle, ceux où technique et dramaturgie font le bon ménage.

Le spectacle plaît, le spectacle tourne. Mais s’il était un reproche à faire, ce serait sans doute sur la dramaturgie encore trop légère pour gommer complètement cette sensation que nous assistons à une succession de numéros plutôt qu’à un spectacle en continu.

« Hans was Heiri » - Conception, mise en scène et décor Zimmermann & de Perrot – 1 h 20

Commenter cet article