Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Cinéma, #Epoque contemporaine, #Amérique du Nord, #Extrême orient, #Adolescence, #Nature
[Cinéma - Rialto - Nice] "Odyssée de Pi" : Mettez un tigre dans votre canot !

Se prénommer Piscine Molitor ne prédispose pas à une enfance sereine. Sauf à être un petit génie des maths au point de se confondre avec 3.14 et à se faire appeler Pi. Pi Patel, 17 ans, part de Pondichéry avec sa famille pour émigrer au Canada avec la faune du jardin zoologique de son père.

Le naufrage du cargo en pleine mer le laisse seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul ? Pas vraiment un zèbre, une hyène et ... Richard Parker, redoutable tigre du Bengale sont aussi du voyage. Seul l’équilibre de la terreur qu’ils s’inspirent mutuellement leur permettra de survivre à cette aventure incroyable.

Si mon amie Raymonde n’avait pas insisté, serais-je allé voir ce film ? Je pensais voir un film familial convenu et je découvre une odyssée servie par une utilisation de la 3D intelligente.

L’odyssée de Pi est un film riche, truffé d’idées, trop selon certains, mais pourquoi Ang Lee a-t-il eu besoin à la fin de son film de nous expliquer la parabole qu’il venait de nous mettre en scène ? Les spectateurs sont-ils aveugles pour ne pas décrypter les invraisemblances du récit et réfléchir au sens du conte qui nous est servi ?

Au lieu de nous donner l’heure, Ang Lee nous explique le fonctionnement de la montre ; cela gâche un peu le plaisir.

« L’Odyssée de Pi » - Film d'Ang Lee – Etats-Unis - 3D - 2 h 07

Commenter cet article