Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Cinéma, #Festival de Cannes, #guerre, #Violence, #Bad boys, #Proche orient
[Cinéma - Festival de Cannes - Un Certain regard] "Omar" : Big Brother vous observe

Trois amis d’enfance, une rivalité, un mur les séparant désormais et une gigantesque partie de poker menteur et de manipulation entre activistes palestiniens et services secrets israéliens.

En s'appuyant davantage sur les codes du film d'action, le film n'est pas sans rappeler la Vie des Autres de Florian Henkels von Donnersmarck. L’état d'Israël et les territoires occupés sont représentés comme Big Brother de 1984, aucune donnée personnelle n'échappe aux forces du Mossad, les indics sont à la tâche et la coordination des forces ne laissent que peu de chances aux individus. Comme dans le film allemand, la double manipulation est assez bien rendue : qui a trahi ? Qui ment ? Omar a-t-il basculé dans un autre camp ?

Le rythme du film, les courses poursuites dans le vieux Jérusalem, les gros plans et le jeu d’acteurs concourent à la réussite du film que certaines situations attendues affaiblissent cependant. Le film est efficace mais est-il subtil ? Grande question.

«Omar» – Film d'Hany Abu-Assad - Palestine – 2013 – 1 h 35

Commenter cet article