Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Cinéma, #Festival de Cannes, #Extrême orient, #Epoque contemporaine, #Enfance, #Adolescence
[Cinéma - Festival de Cannes - Quinzaine des réalisateurs] « Ilo Ilo » : L'ont-ils à la bonne ?

Ils vivent à Singapour ; Ils travaillent beaucoup, le fils est infernal. Air connu.

Elle est enceinte ; il lui faut de l'aide, ils prennent une nounou philippine. Déjà vu.

Ils sont odieux ; le gamin la fait tourner en bourrique, la mère la traite comme une domestique. Schéma classique.

L'enfant se radoucit, la mère devient jalouse, le père se débat seul avec ses difficultés financières. Virage signalé.

La crise s'installe, Monsieur est licencié, il fait des petits boulots, le train de vie dégringole. Sur un air de Tokyo Sonata de Kiyoshi Kurosawa.

Le film d'Anthony Chen, jeune réalisateur de Singapour, se laisse regarder, il est même assez plaisant mais il ne laisse pas la place à la moindre surprise. Les situations sont attendues, le scénario prévisible de bout en bout. Un premier film à la narration convenue pour se reposer les neurones.

Ilo Ilo – Film d'Anthony Chen – Singapour – 2013 – 1 h 39

Commenter cet article