Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un-culte-d-art.overblog.com

Blog de mes curiosités

Publié le par Théodore Charles
Publié dans : #Cinéma, #Europe, #Epoque contemporaine
[Cinéma - Archives audiovisuelles de Monaco - Grimaldi Forum - Monaco] Coup de blanc pour "La Baie des Anges"

Agnès Varda, Rosalie Varda-Demy et Mathieu Demy avaient fait le déplacement à Monaco pour cette avant -première mondiale de la Baie des Anges, tourné sur la Côte d'Azur en 1962, dans sa version restaurée. En présence de SAS le Prince Albert II et de SAR la Princesse Caroline de Hanovre, Serge Toubiana pour la Cinémathèque française et Vincent Vatrican pour les archives audiovisuelles de Monaco accompagnaient la famille Varda - Demy.

La restauration de la copie dans les deux formats a été réalisée par Ciné Tamaris et La cinémathèque française, avec le soutien du fonds culturel franco-américain, des archives audiovisuelles de Monaco et de la SOGEDA Monaco. Événement artistique et pédagogique pour moi puisque j'ai vu ce film il y a quelques années dans sa version non restaurée.

La transformation du générique, long travelling arrière sur la Promenade des Anglais accompagné d'un concerto pour piano signé Michel Legrand, remet déjà les pendules à l'heure. Le noir et blanc est impeccable et, surtout, la bande son ne connaît plus ces sautes d'humeur, ces oscillation dans son volume. Comme ce thème musical revient périodiquement accompagner le gros plan sur la roulette, il m’était resté en mémoire. La bande son gomme également le grésillement sur les voix. Nous n'en sommes que plus attentifs.

Agnès Varda a signé il y a quelques années un court documentaire sur Pierre Soulages et sa technique-conception de l'outre-noir. Ce soir, elle rend hommage avec ses deux enfants à Jacques Demy et son film qui pourrait être un hommage à l'outre-blanc.

C'est la deuxième chose qui nous surprend dans cette restauration. Je savais qu'on pouvait ré-hausser la couleur, j’assiste médusé au ré-haussement du blanc. Le film de Jacques Demy travaille beaucoup sur l'ensoleillement du midi à grand coup de blanc et de surexposition, l'ensemble étant accentué par la chevelure «Harlow gold» de Jeanne Moreau.

La restauration fait du film de Jacques Demy un film solaire, un film lumineux dans toutes les acceptions du terme.

La Baie des Anges, après un crochet par Paris et Los Angeles, ressortira dans les salles et l’exposition consacrée à Jacques Demy se tiendra du mercredi 10 avril 2013 au dimanche 4 août 2013 à la Cinémathèque française - musée du Cinéma à Paris.

La Baie des Anges – Film de Jacques Demy – France – Noir et blanc - 35 mm et numérique – 90’

Commenter cet article